Mes autres sites

Mes sites sur

Barbentane

Dernière mise à jour : 1er avril 2019

De nombreux documents, anciens et nouveaux sur Barbentane, sont à votre disposition (tous sont téléchargeables) sur le nouveau site barbentana.fr. N'oubliez pas l'aller le consulter...

Zone de Texte: Barbentane vous attend !

Vous pouvez toujours m'écrire, cliquez ici et ce sera fait

Ou alors à cette adresse : bne.lagramillere@free.fr

Barbentane, le plus beau village de l'Univers

Zone de Texte: C'est mon site, vous pouvez le boycotter, le contester, mais aussi faire
des propositions pour l'améliorer, là ce serait parfait…
Nota : sur toutes mes pages et sauf mention contraire, les photos sont de ma collection personnelle.

Pour rendre vraiment hommage à tous ceux que les religions ont assassiné, il faut faire du 7 janvier la journée mondiale sans religion...

Pour honorer la mémoire de toutes les personnes assassinées par des religieux, il faut faire du 11 janvier la journée mondiale de la laïcité...

Édito :

Depuis le samedi 16 mars, c'est un grand émoi dans la bourgeoisie parisienne, des connards ont mis le feu au Fouquet's, à une banque, mais surtout des pillards ont fait les vitrines de quelques joailliers sur les Champs Élysées...

Cette péripétie, au regard des centaines de casses autrement plus utiles que des millions de Français subissent toute l'année avec des fermetures d'usines, de gares, de postes, d'écoles, d'hôpitaux et autres perceptions, ont été aussitôt montées en épingle par tous les grands médias. Il faut dire que pour eux, seuls les évènements parisiens comptent. D'ailleurs, ils seraient bien en peine de savoir où se trouvent les métropoles régionales et encore moins les préfectures françaises, sans même parler des territoires ultra-marins. De plus, ces évènements prévisibles depuis au moins une semaine, ne sont pas anodins. Je dirais même qu'ils arrangent grandement le pouvoir. Car tout le monde sait que les désordres favorisent la mise en place de lois anticasseurs, permettent aux politiciens de crier aux loups, alors que se sont eux qui ont grandement ouvert les portes de la contestation désorganisée…

En clair, ces évènements-là permettent à Macron et sa secte de ne pas répondre aux revendications sociales que réclame la plus grande partie du peuple de France. Ils font partie des contre-feux que les tenants de l'orthodoxie néolibérale maîtrisent à la perfection pour continuer, comme des vampires, à sucer le sang des pauvres et des travailleurs. Car, pendant que Macron amuse son monde avec son grand débat, les députés macronistes continent à voter des lois qui soit rognent encore plus les revenus des ménages, soit accentuent la pollution. Agnès Buzin veut encore reculer l'âge de départ en retraite, sûrement pour créer des emplois. D'ailleurs, tout ce que font les Macronistes c'est rogner toujours plus les salaires, les pensions de retraites ou les revenus sociaux. De toute façon, pour les libéraux, toute personne qui n'est pas rentable est une bouche inutile à nourrir, alors autant la faire crever au plus vite, que ce soit au travail ou en la précipitant dans la misère la plus crade...

Pendant que nos journalistes, toujours bien en cour auprès du pouvoir, vocifèrent pendant des heures en ne parlant que des dégâts sur les Champs Élysées, ils passent sous silence les chiffres de la misère qui tous progressent vers le rouge. Que 3 600 personnes, avec une bonne proportion de femmes et d’enfants, vivent et dorment sur les trottoirs de notre belle capitale, cela ne les intéresse pas. Qu'ils soient 600 de plus que l'an dernier, cela non plus. Tant que les miséreux se cachent pour vivre, tout va bien. En tout cas c'est bien moins grave pour certains par rapport au scandale d'un Macron obligé de quitter précipitamment La Mongie, sa station de ski préférée, pour regarder les Champs Élysées brûler...

Nos Macronistes, décidemment les rois des faux-culs, se préparent à supprimer 200 000 fonctionnaires. Ils sont tellement obnubilés par les chiffres qu'il risque de ne rester comme agents de la fonction publique que forces répressives : des flics, des CRS et des militaires. Que les hôpitaux ne puissent plus soigner, pas grave, on les supprimera, on ne gardera que des cliniques privées. Que les écoles se déglinguent, pas grave on les concentrera à l'extrême pour n'en garder plus qu'une seule l'ENA. Que les industriels ne soient plus contrôlés, c'est le rêve suprême des libéraux, au moins ils pourront nous fourguer toutes leurs saloperies qui leur permettent de gagner beaucoup de blé. Et tout le reste est à l'avenant. Plutôt que de se lancer dans une chasse massive aux tricheurs qui ne paient pas les impôts qu'ils devraient, comme des morpions nos libéraux s'installent sur les bourses des pauvres gens pour leur sucer encore plus de sang...

Dans un autre domaine, depuis des décennies j'entends des économistes nous raconter que les catastrophes dopent la croissance car elles stimulent les économies qui sont obligées de remettre les choses en l'état. Pourquoi cela ne serait-il plus vrai face aux 'conséquences' que les cons des samedis successifs s'amusent à déglinguer. Après tout, entre une catastrophe naturelle et des dégradations volontaires, où est la différence en termes d'économies ? Ou alors, depuis des décennies les agités des chiffres qui pérorent dans tous les médias nous racontent des conneries, ce qui ne serait pas surprenant, ou bien les dégradations causées par les manifs des samedis vont doper l'économie. De toute façon, je ne suis pas prêt de verser une larme pour les banques, les bistrots et autres joailliers des Champs Élysées. Honnêtement j'ai beau regarder je ne vois même pas qui pourrait pleurer pour ça, à part les médias bourgeois...

De toute façon, les flammes du Fouquet's permettent de cacher la misère, elles servent tout autant de dérivatif pour ne pas causer des choses importantes. Car, sur le fond du problème, rien n'est réglé. Ce sont des réponses concrètes aux revendications sociales qui éteindront les incendies, pas les mesures répressives qui, au final, ne sont que des boutefeux. Et, de plus, notre blanc-bec qui nous sert de Président se permet de donner des leçons de morale à des militants progressistes de longue date, lui qui n'a jamais rien fait de concret pour la paix dans le monde, ni même pour l'écologie, encore bien moins pour le social. Un vieux dicton, toujours d'actualité dit "Qui tue par l'épée, mourra par l'épée", dans une bonne logique Macron devrait finir sur la paille et muet...

Autre sujet, on se disait bien aussi que ce n'était pas possible, que les prêtres pédophiles ne pouvaient pas être coupables. L'abbé de la Morandais, a lui, enfin, trouvé les vrais coupables : ce sont les enfants. Pour lui, ces salauds de gosses tentent les adultes qui ne peuvent résister !!! Encore trois ou quatre sorties de ce genre et on va finir par croire que l'Église a inversé les valeurs fondamentales de l'humanité, aux enfants la perversité et aux adultes l'innocence. Mais que fait la justice, la laïque d'abord, elle devrait mettre tous les enfants en prison. Pour la Divine ensuite, il faut brûler les gosses ces démons, ces pervers. Ça lui rappellera de bons souvenirs, du temps où l'Église pouvait faire ce que bon lui semblait. Il faut aussi changer les évangiles, du moins celui de Mathieu qui deviendra "Chassez aux loin les enfants, ces démons, qui ne sont que d'infâmes tentations"...

Guy

Quand la rue réclame des euros, Macron ne la paye qu'en mots !!!

Sortie de l'Entraide 2019 : Découverte de la Croatie du mercredi 2 au mercredi 9 octobre (voyage en avion) : télécharger affichette

Exposition au village en avril

Du lundi 15 avril au vendredi 4 mai à la médiathèque, Exposition de photographies "Graphisme Urbain" par le collectif Otoph : voir affichette

Manifestations au village en avril

Le mercredi 3 avril de 15h00 à 19h30 à la salle des fêtes, Don du sang : voir affichette

Le jeudi 4 avril à 18h00 à la médiathèque, conférence sur le sculpteur Constantin Brancusi : télécharger affichette

Le samedi 6 avril à 10h00 à la médiathèque, rencontre avec Michel-Jean Vernart-le Tallec, auteur de polar : voir affichette

Le samedi 6 avril à 21h00 à la salle des fêtes, Soirée country et rock : télécharger affichette

Le dimanche 7 avril à 9h00 départ du parking du Moulin, marche nordique avec Capital Forme : voir site

Le vendredi 12 avril à 19h30 et 21h00 à la salle Louis Veray, soirée cinéma : télécharger affichette

Le samedi 13 et dimanche 14 avril à partir de 10h00 à 19h00 à la salle des fêtes, Salon du bien être : voir affichette

Le samedi 13 avril à 15h00, 17h00 et 19h00 à la salle Louis Veray, séances de cinéma : télécharger affichette

Le dimanche 14 avril à 15h00, 17h00 et 19h00 à la salle Louis Veray, séances cinéma : voir affichette : télécharger affichette

Le jeudi 18 avril à 14H30 à la médiathèque, raconte-tapis par Mireille : voir affichette

Le vendredi 19 avril de 10h00 à 11h00 à la médiathèque, des histoires pour bébé par Sylvie : voir affichette

Le samedi 20 avril de 9h00 à 16h00 devant la place de la Poste, collecte du Lions Club : voir affichette

Le samedi 20 avril de 10h00 à 11h00 à la médiathèque, des histoires pour bébé par Sylvie : voir affichette

Le vendredi 26 avril à 20h30 départ devant la mairie, Duo nocturne (sur inscription) : voir affichette

Le vendredi 26 avril à 14h00 à la médiathèque, "Livre ton coup de cœur" : voir affichette

Le vendredi 27 avril à 20h00 à la salle Louis Veray, film "Les Pépites" de Xavier de Lauzanne

Le dimanche 28 avril à 10h30 au boulodrome de la Montagnette, chasse aux œufs pour les enfants : voir affichette

Le dimanche 28 avril à 15h00 à la salle des fêtes, ciné et goûter pour les enfants : voir affichette

Prévisions pour mai

Le mercredi 1er mai à 11h00 sur le Cours, Abrivado organisée par le Comité des fêtes

Le samedi 4 mai à 18h30 à la médiathèque, concert de musique

Les samedi 4 et dimanche 5 mai à la salle des Fêtes, Salon des Créateurs : télécharger affichette

Du lundi 6 au vendredi 10 mai à la médiathèque, Fête du printemps

Du mardi 7 au mardi 21 mai à la médiathèque, expo "Les plantes et leurs usages"

Le mardi 7 mai sortie de l'Entraide, départ à 8h30 pour la Bambouseraie et le Petit train des Cévennes : télécharger affichette

Le mercredi 8 mai à 11h00 devant la mairie, commémoration de la fin de la deuxième guerre mondiale

Le vendredi 10 mai 2019 à partir de 18h30 à Saint-Joseph, premier essais de la Carreto 2019

Le samedi 11 et le dimanche 12 mai, Raid Aventure organisé par le Conseil Municipal des jeunes

Le dimanche 12 mai au Séquier, Journée flamenco

Le dimanche 12 mai place du Marché, vide-grenier des écoles du Moulin

Du lundi 13 au vendredi 17 mai à la médiathèque, Semaine de la Fête du printemps

Nouveau : pour faciliter nos recherches sur les Poilus non natifs du village, nous nous sommes penchés, ma sœur Monique et moi, sur le recensement de 1911, le dernier disponible dans les archives numérisées pour Barbentane. Alors, à y être, autant en faire un état informatique et le publier en libre accès pour tous ceux qui veulent faire des recherches. Comme toujours maintenant, vous trouverez ce nouveau travail sur Barbentane qui nous a demandé beaucoup de temps sur le site de Barbentana...