Mes autres sites

Mes sites sur

Barbentane

Dernière mise à jour : 1er mai 2019

De nombreux documents, anciens et nouveaux sur Barbentane, sont à votre disposition (tous sont téléchargeables) sur le nouveau site barbentana.fr. N'oubliez pas l'aller le consulter...

Zone de Texte: Barbentane vous attend !

Vous pouvez toujours m'écrire, cliquez ici et ce sera fait

Ou alors à cette adresse : bne.lagramillere@free.fr

Barbentane, le plus beau village de l'Univers

Zone de Texte: C'est mon site, vous pouvez le boycotter, le contester, mais aussi faire
des propositions pour l'améliorer, là ce serait parfait…
Nota : sur toutes mes pages et sauf mention contraire, les photos sont de ma collection personnelle.

Pour rendre vraiment hommage à tous ceux que les religions ont assassiné, il faut faire du 7 janvier la journée mondiale sans religion...

Pour honorer la mémoire de toutes les personnes assassinées par des religieux, il faut faire du 11 janvier la journée mondiale de la laïcité...

Édito de mai...

Après de nombreuses usines et ateliers, voici le tour de Notre-Dame de Paris de partir en fumée. Certes, aucune usine n'a réussi à traverser 800 ans d'histoire comme l'a fait la cathédrale de la capitale, mais elles étaient nettement plus utiles pour assurer la paye de millions d'ouvriers. Il est certain que le travail a toujours fait vivre beaucoup plus de monde que la contemplation spirituelle d'un Dieu quelconque dans un espace dédié...

Alors, on peut se lamenter avec juste raison sur la perte inestimable d'une perle de notre patrimoine, mais on ne doit pas, en parallèle, faire l'huître sur toutes les conséquences sociales et humaines qu'engendre la simple fermeture d'un lieu de travail. Encore moins quand cette disparition est une délocalisation pour faire des économies sur le dos des travailleurs français...

Quand même, dans ce malheur patrimonial, quelques moments de réconfort. Lors de leur intervention, les pompiers de Paris étaient très applaudis par les spectateurs. Ça fait au chaud au cœur pour ces femmes et ces hommes, courageux parmi les courageux, qui combattent un adversaire sans aucune pitié. Mais plus encore, ils ont été 'magnifiés' par de futurs pompiers newyorkais qui ont fait leur dernier footing avant examen avec des drapeaux bleu-blanc-rouge. Ce doit être là, le plus beau des applaudissements car c'est bien par des confrères qui connaissent le boulot que l'on obtient la plus belle des reconnaissances...

On reconstruira Notre-Dame, c'est sûr et, dans cette circonstance, j'y crois dur comme du fer. Par contre serons-nous capable de reconstruire un tissu industriel pour donner du boulot aux 8 millions de personnes qui, en France, sont au chômage, ou bien mal payées, ou encore qui subissent des emplois partiels contraints avec des salaires de misère ? Là, je suis beaucoup plus pessimiste et Dieu dans tout ça n'est vraiment d'aucune utilité. Ce sont bien les hommes, politiques ainsi que les décideurs de tous ordres, qui doivent œuvrer pour redonner un avenir à tous ces déshérités...

A ce sujet, j'ai entendu avec émerveillement des professionnels de l'art du bâtiment dire avec certitude qu'on maîtrise toujours le savoir faire des tailleurs de pierre, des charpentiers et des artisans du Moyen-Âge, ces constructeurs de cathédrale. Ces travailleurs d'art, souvent des 'Compagnons du devoir', sont prêts à relever ce défi. Au moins c'est rassurant. Il ne leur manque qu'une chose, ils sont loin d'être assez nombreux pour ce faire ce travail considérable. Alors, quand on voit les sommes énormes qui sont données à nos groupes industriels ou commerciaux, pas loin de 90 milliards par an au titre du CICE et autres gâteries, qui ne créent aucun emploi durable, et qui ne sert qu'à gaver des actionnaires déjà repus, ça fait au minimum râler. Dans le même temps, on entend tous les artisans dire qu'ils ne trouvent plus les personnes nécessaires pour assurer le travail qu'ils ont à faire pour cause de salaires trop faibles, on se dit que tout cet argent gaspillé c'est vraiment donner du lard à un cochon. Il est plus que temps de réorienter cette distribution pour qu'elle soit utile à la nation toute entière. De la donner aux véritables créateurs d'emplois, et non pas de remplir les bas de laines de multimillionnaires dans les paradis fiscaux. Je n'oublie pas que le fumeux CICE a été créé sous Hollande, mais par un ministre de l'Économie jeune et pimpant du nom d'Emmanuel Macron, un ex de la banque Rothschild, tout dévoué à servir les intérêts des plus riches d'entre-nous. Demander à un banquier de servir un pays, c'est un peu comme demander au pape de faire l'apologie de l'athéisme, même les meilleurs n'y arriveront pas, ce ne sont vraiment pas dans leurs gènes...

Depuis cette disparition en fumée funeste, on voit se pointer toutes les grandes fortunes de France ou les grands groupes industriels et commerciaux faire assaut de générosité pour financer la reconstruction de cet édifice. Enfin le ruissellement tant attendu pointe le bout de son nez. Mais cela pose plusieurs questions. La plus facile et c'est un constat : nos mécènes sont pétés de tunes. La valse de centaines de millions d'euros à de quoi faire tourner les têtes. Toutefois, si on gratte un peu, on se rend vite compte que ce sont aussi de formidables pingres. A titre d'exemple, la fortune de Bernard Arnault et de sa famille s'élève à plus de 67 milliards d'euros, alors si l'on ramène son don faramineux de 200 millions à la 'fortune' mensuelle d'un smigard, cela ne représente que 1,80€ !!! Qui dit mieux ? Et toutes les autres grandes fortunes comme les Betancourt et consorts sont du même acabit. La réalité des dons doit toujours être ramenée à la fortune personnelle des donateurs, dans ce cas-là, ce n'est même pas la valeur des boutons de culotte que les bien-pensants donnent régulièrement à la messe. En plus, ce ne sont pas des dons de générosité, mais simplement de l'optimisation fiscale. Ce qui fait qu'en fin de compte se sont tous les Français qui payent leurs pseudos largesses...

Mais cela aussi nous fait bien voir que la distribution massive de pognon ne sert pas aux entreprises pour créer des emplois, mais bien pour finir dans la poche des actionnaires. Alors oui, l'ISF doit être remis en place immédiatement. Et plutôt que des dons, nos grandes fortunes, ainsi que les grands groupes industriels et commerciaux doivent payer, comme les quidams ordinaires, une juste proportion d'impôts pour participer au bien être de la Nation tout entière...

Faire 'tourner la France', ce n'est pas encore demander toujours plus aux déshérités pour faire face aux dépenses sociales. Pourquoi les plus riches, les professions libérales, les rentiers, les actionnaires seraient-ils exonérés de cette charge ? Les dernières propositions macronistes comme la perte d'un jour de repos ou l'allongement du temps de travail sont de nouvelles insultes au peuple de France qui souffre. Il faut prendre l'argent là où il est. Alors que le nombre de milliardaires français ne cesse d'augmenter, il faut mettre l'impôt solidarité sur 1/220e(1) des fortunes patrimoniales au-delà d'un million d'euros. Eux aussi doivent mis à contribution pour le bien de la Nation. La révolte sociale actuelle et aussi une révolte de la misère en ce début de XXIe siècle. Nos dirigeants ont trop tendance à l'oublier, c'est vrai qu'eux sont à l'abri du besoin depuis longtemps, si encore ils l'ont été un jour. D'ailleurs je ne croirai au véritable besoin d'un prélèvement supplémentaire sur les travailleurs, les chômeurs ou les pensionnés que le jour où les ministres, les députés et les sénateurs feront don de la moitié de leur traitement pour renflouer les caisses sociales, pas avant...

Autre nouvelle qui m'a mis en forme. Ne voilà-t-il pas que feu Benoît XVI, autrement dit Joseph Aloisius Ratzinger, 92 ans, au passé encore plus trouble qu'un marécage infesté de crocodiles, vient de prendre sa plume pour tenter de trouver une excuse à l'Église face au déferlement d'affaires de pédophilie. Selon ce minable, probablement sénile, c'est la faute à Mai 68 et la libéralisation des mœurs. Putain, il fallait l'écrire celle-là, hé ben lui, il l'a fait. C'est vrai qu'il a toujours été plus prompt à sanctifier toutes sortes d'individus aux mains ensanglantées qu'à dénoncer les criminels qui, dans son règne pontifical, s'en prenait aux enfants, parfois orphelins comme en Irlande. Au lieu de dire à tout bout de temps 'N'ayez pas peur', pour le bien de toute la chrétienté et surtout celles d'enfants innocents, il aurait été plus salutaire qu'il dise 'Ayez peur, fuyez comme la peste ces représentants de l'Église, ces criminels, qui se servent de leur autorité pour assouvir leurs bas instincts sexuels'. Il est vraiment mal placé pour chercher des coupables, lui qui, comme tous ses prédécesseurs, n'a strictement rien fait pour purger l'Église de ces scélérats. Qui plus est, c'est bien l'Église qui nomme les prêtres et personne d'autre, c'est donc bien elle la coupable, surtout pas la fatalité ou la libéralisation des mœurs. Pour elle, qui aime tant les métaphores, on n'a encore jamais vu un berger jeter des loups affamés dans son troupeau, et pourtant c'est bien ce qu'elle a fait. Selon des sources bien informées, le Vatican, comme de nombreuses abbayes, sont des repères d'homosexuels, de ça on s'en moque éperdument sauf quand ils planquent des criminels de guerre comme Touvier. Après tout, chaque adulte a le droit de s'épanouir sexuellement là où bon lui semble. Mais de grâce, que l'Église cesse de venir nous faire la morale, car ce n'est vraiment pas une sainte. Je dirai même plus, par son double langage, elle est le plus souvent malsaine...

Enfin, après un faux départ pour cause de flammes à Notre-Dame et de fuites savamment distillées, notre monarque s'est enfin décidé à parler. Parler, c'est sûr, ça il sait faire. Mais pour dire quoi ? Rien de bien transcendant, des borborygmes qui dans sa bouche relève du répétitif, un peu comme la parole du perroquet de Fernand Reynaud : les travailleurs doivent travailler plus mais être payés moins ; il n'est pas question de faire payer les riches ; un retraité est riche à partir de 2 000€ mensuels ; on va continuer à fermer des classes, des services hospitaliers, etc... Dans sa logique une seule certitude, il faut faire payer les pauvres. Du coup, plus de 70% des Français sont pessimistes pour l'avenir. Faut avouer qu'avec sa cohorte de menteurs avérés comme Nathalie Loiseau à la cervelle de piaf, ancienne facho qui est devenue Alzheimer précoce, en passant par Florence Parly qui tente de nous faire croire que les Saoudiens ne se servent pas des armes qu'on leur vend, jusqu'à à Christophe Castaner allié à Nicole Belloubet qui auront plus fait pour restreindre les libertés individuelles que feu Charles Pasqua et Jean Foyer pourtant des experts en la matière, il y a bien longtemps que Macron ne fait plus rêver personne. Le 15 avril, il n'y a pas que la charpente de Notre-Dame qui est parti en fumée, mais tous les rêves des français que Macron s'est chargé personnellement de noyer sous des flots de déclamations aussi nulles que méprisantes...

La fameuse sortie par le haut du grand débat national, est encore plus fumeuse que l'incendie de Notre-Dame. Tous les sujets gênants pour le pouvoir ont été soit minimisés, soit carrément occultés. Seuls 10% des sujets ont été traités, 65% ont été ignorés, 25% à peine effleurés. On s'en doutait un peu, maintenant c'est une certitude. Le pouvoir libéral de Macron est immodifiable, pour le changer il faut le renverser. Les gilets jaunes, et le peuple de France, feraient bien de ne pas l'oublier lors des prochaines élections en allant montrer massivement dans les urnes leur défiance...

Guy

(1) 220 c'est le nombre de jours de travail d'un employé dans l'année, donc les personnes fortunés doivent aussi participer de ce montant car les travailleurs ont déjà assez donné.

Sortie de l'Entraide 2019 : Découverte de la Croatie du mercredi 2 au mercredi 9 octobre (voyage en avion) : télécharger affichette

Expositions en mai

Du mardi 7 au mardi 21 mai à la médiathèque, expo "Les plantes et leurs usages" : voir affichette

Du jeudi 23 mai au dimanche 23 juin, expo la Licorne et le Dragon : télécharger le programme

Autres manifestations en mai

Le mercredi 1er mai à partir de 11h00 au stade du Bosquet, Coupe Grand Vaucluse : voir affichette

Le mercredi 1er mai à 11h00 sur le Cours, Abrivado organisée par le Comité des fêtes (annulée au dernier moment)

Les samedi 4 et dimanche 5 mai à la salle des Fêtes, Salon des Créateurs : télécharger affichette

Le samedi 4 mai à 16h30 à la médiathèque, concert de musique : voir affichette

Le mardi 7 mai sortie de l'Entraide, départ à 8h30 pour la Bambouseraie et le Petit train des Cévennes : télécharger affichette

Mon site sur les lavoirs vient de s'enrichir de 221 nouveaux lavoirs (voir site). C'est maintenant devenu une référence mondiale avec au moins un lavoir sur tous les continents de la Terre…

Que cela soit sur le Dico des Poilus ou bien sur le recensement de 1911, je reste à votre entière disposition pour toutes les modifications que vous jugez utiles de faire (précisions, transformations, etc...)

Le mercredi 8 mai à 11h00 devant la mairie, commémoration de la fin de la deuxième guerre mondiale

Le vendredi 10 mai à partir de 18h30 à Saint-Joseph, essais de la Carreto 2019

Le samedi 11 mai à 10h30 à la médiathèque, "Times for kid" : voir affichette

Le dimanche 12 mai au Séquier, Journée flamenco : voir affichette

Le dimanche 12 mai (19 mai si mauvais temps) place du Marché, vide-grenier des écoles du Moulin : voir affichette

Le vendredi 17 mai à 18h00 salle des élus, conférence Pierre et Patrimoine : voir affichette

Le samedi 18 mai de 10h00 à 17h30 à l'école des Moulins et au Boulodrome, Fête du livre jeunesse-Fête du Printemps : voir affichette

Le samedi 18 et le dimanche 19 mai au mas des Buisses dans la Montagnette, Bien Être et marché bio : téléchargez le programme

Le vendredi 24 mai à 18h30 à Saint-Joseph, essais de la Carreto 2019

Le vendredi 24 mai fête des voisins : voir affichette

Le samedi 25 mai à 10h00 à la médiathèque, rencontre avec une artiste plasticienne du live : voir affichette

Le samedi 25 mai à 10h30 à la médiathèque, "Times for kid" : voir affichette

Le samedi 25 mai à la mairie, fête des mères

Le dimanche 26 mai élections européennes : voir affichette

Du mercredi 29 mai au samedi 1 juin, fête des jeunes : voir programme

Prévisions pour juin

Le mercredi 5 juin à 18h00 à Saint-Michel de Frigolet, initiation Pilate : voir capital Forme

Le jeudi 6 juin à 20h00 à la médiathèque, film-débat "2 hommes un regard"

Du vendredi 7 au vendredi 21 juin à la médiathèque, expo "Les territoires de l'eau"

Le dimanche 9 juin à 11h00 aux Écuries du Grand Réchaussier, ferrade

Le samedi 15 juin à la salle des fêtes, spectacle du Rock des Alpilles