Autres sites

Mes sites sur

Barbentane

Dernière mise à jour le 1er octobre 2020

Zone de Texte: Barbentane vous attend !

Vous pouvez toujours m'écrire, cliquez ici et ce sera fait

Ou alors à cette adresse : bne.lagramillere@free.fr

Barbentane, le plus beau village de l'Univers

Édito d'octobre

En ce début d'octobre, tout l'hémisphère nord de la planète tremble avant même l'arrivée des premiers frimas. La question qui tourmente tous les esprits est : comment va se comporter le Covid-19 ? Dans l'hiver qui ne va pas tarder à arriver, va-t-il croître, va-t-il régresser, va-t-il muter et si oui dans quel sens ? C'est vraiment un monde nouveau qui va naître et pas en bien c'est sûr. Tout le monde sait maintenant que ce sont les classes sociales les plus pauvres qui sont, comme toujours et depuis des siècles, les plus touchées. Dans ce monde qui ne manque pas de drames, il faut croire que ce virus est un nouvel outil pour rendre les nécessiteux encore plus malheureux, comme si la misère mondiale avait besoin de croître. Même si un vaccin est créé rapidement, il ne sera d'abord disponible que pour les riches des pays riches, et il faudra encore des années pour qu'il parvienne aux plus démunis.

Les listes des contaminés, mais aussi celles des morts, n'ont pas fini de s'allonger et on ne 'remerciera' jamais assez la Chine pour nous avoir refilé cette calamité.

Autre source d'angoisse mondiale, le funeste Trump, tout aussi inculte que retors, va-t-il encore être élu Président des USA ? Le monde capitaliste est ainsi fait, que le Président des États-Unis conditionne la vie de toute la planète. Seuls les électeurs US votent, mais c'est nous tous qui en pâtissons. Or, question modèle, la vie aux USA n'est pas vraiment ce qui se fait de mieux en ce bas monde. Outre ses besoins économiques, c'est quand même dans ce pays que le gaspillage écologique est le plus énorme, il est même érigé en culture dogmatique. Un bon étasunien se doit de consommer rien que pour le plaisir de gaspiller. C'est si vrai que, si toute la planète vivait comme eux, ses ressources naturelles annuelles seraient épuisées en deux mois. Là-dessus, le facho Trump est une calamité supplémentaire. Sa gestion du Covid fait que pour l'instant il a fait quatre fois plus de morts en 6 mois que la guerre du Vietnam en 15 ans, un sacré record. Il est prêt à déclencher une nouvelle guerre mondiale rien que pour sauvegarder sa réélection qui ne s'annonce pas facile. Le mardi 3 novembre, jour des élections US, le monde entier sera en haleine.

Là-dessus revenons en France où d'atermoiements étatiques en changements de stratégies sanitaires nous sommes tous un peu déboussolés. Comme c'est l'économie qui commande, tout est fait pour ne pas trop la déranger. Le confinement en cas de Covid avéré est réduit de moitié ; malgré un élève malade, sa classe n'est plus fermée pour éviter des absences au travail. Le reste est à l'avenant. On gère la crise sanitaire au minimum possible, peu importe si dans ce cas elle va durer plus longtemps. Tous les espoirs reposent sur l'arrivée rapide d'un vaccin qui mettrait un sérieux coup de frein à la pandémie. C'est un peu jouer avec le feu et, pour l'instant, elle détruit toutes les personnes fragiles, pas que les vieux, même si ce sont eux qui font le plus gros des chiffres des décès. Depuis les temps historiques, les pandémies durent en général 5 ans, le temps qu'il faut aux hommes pour la 'maîtriser'. Il n'est pas du tout sûr que cette dernière s'arrête avant, même avec notre pseudo 'modernité'. Vu la rapidité des échanges mondiaux, on a vu des pays redevenus 'sains', comme la Nouvelle-Zélande ou Israël, se reconfiner après avoir repris leurs échanges commerciaux et touristiques. Comme dans la mondialisation actuelle, fermer ses frontières est devenu économiquement impossible, le virus a encore de beaux jours devant lui pour nous empoisonner la vie.

Alors que la misère guette des millions de Français, que les plans sociaux se multiplient, l'emballement médiatique s'acharne sur quelques phrases lancées par les nouveaux maires écolos de quelques grandes villes. Et pourtant, sur le fond, quel bonheur d'entendre des élus municipaux dirent des vérités premières. Oui, la folie du sapin de Noël naturel est une immense gabegie et le Tour de France une formidable machine à polluer. Ces maires-là ont-ils menti ? Que nenni !!! C'est une vérité évidente, tous les chiffres le prouvent. Des centaines d'hectares sont plantés chaque année pour faire pousser des sapins que l'on va quelques automnes plus tard sacrifier sur l'autel du consumérisme, quand, en sus, ils ne foutent pas le feu à la maison. Que dire encore du Tour de France ou plus de 50% des spectateurs ne se déplacent que pour voir la caravane publicitaire et essayer d'attraper, parfois au péril de leur vie, des merdes chimiques jetées à la volée ? Cela n'est pas fait pour rendre les gens plus intelligents ou pour les instruire, mais bien au contraire pour les inciter à manger plus de cochonneries, ce qui met en péril leur santé et plus encore celle de leurs gosses. Franchement, quel plaisir sportif peut-on trouver de rester au bord d'une route pendant des heures pour regarder des coureurs qui défilent le nez dans le guidon pendant une fraction de seconde ? Seuls les plus vicieux sont aux anges quand dans les arrivées groupées c'est la chute générale, ce qui fait toujours de très belles images. Je ne nie pas que les exploits sportifs des autres puissent satisfaire quelques uns. Mais vu les dizaines d'années de triche aux produits dopants, la seule gloire à retenir du Tour de France c'est celle de l'industrie pharmaceutique. La même qui ne fait plus de médicaments utiles et/ou indispensables à la santé de tous, mais qui travaille en priorité pour pouvoir garnir les bidons de ces forçats de la route en produits miraculeux. Tu parles d'un évènement sportif glorieux...

Guy

De nombreux documents, anciens et nouveaux sur Barbentane, sont à votre disposition (tous sont téléchargeables) sur le nouveau site barbentana.fr. N'oubliez pas l'aller le consulter...

Manifestation pour octobre à Barbentane

Théâtre le samedi 3 octobre à 20h00 à la salle des fêtes de Barbentane (voir affiche)

Pour rendre vraiment hommage à tous ceux que les religions ont assassiné, il faut faire du 7 janvier la journée mondiale sans religion...

Pour honorer la mémoire de toutes les personnes assassinées par des religieux, il faut faire du 11 janvier la journée mondiale de la laïcité...

C'est mon site, vous pouvez le boycotter, le contester, mais aussi faire

des propositions pour l'améliorer, là ce serait parfait…

Nota : sur toutes mes pages et sauf mention contraire, les photos sont de ma collection personnelle.