Mes autres sites

Mes sites sur

Barbentane

Dernière mise à jour : 1er janvier 2019

De nombreux documents, anciens et nouveaux sur Barbentane, sont à votre disposition (tous sont téléchargeables) sur le nouveau site barbentana.fr. N'oubliez pas l'aller le consulter...

Gilets-Jaunes...

Depuis le début j'ai des doutes, doutes maintenant confirmés, que la révolution des Gilets-Jaunes, si elle est légitime, n'est pas si neutre que ça. Dès sa mise en place sur les ronds-points j'ai entendu des gens crier ni politique, ni syndicat, sans parler des propos homophobes et racistes. Pas besoin d'enquête poussée pour savoir que ces personnes-là sont des militants du Rassemblement National. Il ne faut pas confondre le mécontentement profond du peuple envers ses élites, mécontentement qui est bien réel et que l'on retrouve dans les sondages, avec l'exploitation politique que les fachos du RN espèrent en tirer. Certes la Le Pen ne s'est jamais mise en avant, mais ce sont bien ses militants qui menaient le plus souvent la bataille des ronds-points. Déjà, refuser d'avoir des porte-paroles c'est vouloir entretenir le mécontentement, car toute 'bataille' doit aussi avoir un prolongement politique dans des négociations. Cette façon d'agir a permis à Macron de faire ce que bon lui semblait pour tenter d'apaiser la colère du moment. En fait, les petites avancées ne changent en rien l'énorme injustice fiscale. En refusant de rétablir l'ISF, Macron a symboliquement déclaré qu'il ne comptait pas toucher au système de prélèvements injustes qui est en cours. En faisant porter le poids des impôts par le maintien des taxes, tout le monde le sait maintenant, on prend beaucoup plus aux pauvres qu'aux riches. Les quelques centimes donnés ne sont que des pièges à cons. En refusant d'augmenter sérieusement les salaires, et en passant par des primes sur lesquelles on ne cotise pas pour la retraite, c'est gagner des sous aujourd'hui pour les perdre demain. De plus, ces quelques centimes restent au bon vouloir du gouvernement qui peut toujours, par des astuces indolores ou presque, les faire disparaître une fois les esprits apaisés...

Donc, dans leur refus de négocier, les meneurs des Gilets-Jaunes ont sciemment détourné le mécontentement populaire pour qu'il se termine par un fiasco et que cela profite politiquement vers les seuls 'apolitiques' revendiqués c'est-à-dire le Rassemblement National. La manif du 22 décembre, a été ouvertement raciste, homophobe, antisémite, on est bien loin des véritables sujets de la colère de la majorité des gens...

Or, le monde du travail n'a rien à gagner avec ces gens-là, ils ne sont en rien des défenseurs des travailleurs, bien au contraire, ils les méprisent ouvertement, même s'ils s'en servent politiquement. Une des premières choses qu'ont faite les Nationalistes autrichiens a été de restreindre les libertés syndicales, de promouvoir la libéralisation économique et de diminuer l'impôt des riches. Je ne vois pas là une quelconque avancée pour le peuple. Pire, l'autre chantre adoré des Lepénistes français, le Hongrois Viktor Orbán vient de faire voter une loi quasi-esclavagiste car elle porte à 400 le nombre d'heures supplémentaires que l'employeur peut demander à ses employés, payables trois ans plus tard, c'est-à-dire jamais...

Alors, croire et faire croire que le Rassemblement National est pour améliorer le sort des travailleurs est une hérésie, on ne le dira jamais assez. Le Peuple dans son ensemble n'a strictement rien à attendre de bon de ces gens-là, surtout qu'ils ne savent que pratiquer la torture et mener des politiques qui se terminent toujours par des guerres...

Guy la Racaille

Non, l'Arc de Triomphe n'est pas un symbole de la République

Depuis la première manifestation parisienne des Gilets-Jaunes, les politiques, repris en chœur par les journalistes, ne cessent de bramer que ces derniers ont tagué un des symboles de la République. C'est archi faux !!! Certes, ce n'est pas une raison pour dégrader un bâtiment, public ou pas, mais faire de cette construction un symbole de la république relève soit de la méconnaissance de l'Histoire, avec un grand 'H', soit de dénigrement envers les manifestants...

Souhaité par l'empereur Napoléon Ier dès 1806, l'Arc de triomphe est inauguré en 1836 par un roi, Louis-Philippe, qui le dédie aux armées de l'Empire. Comme pour ces prédécesseurs de l'Antiquité, il symbolise la grandeur de l'armée, mais en aucune façon la libération d'un peuple envers ses maîtres, c'est d'ailleurs tout le contraire. Surtout, ne jamais oublier que Napoléon a acquis son début de 'gloire' en tirant à boulets rouges sur des Français quasiment désarmés qui ne voulaient pas du centralisme révolutionnaire où tout le pouvoir serait à Paris. Il a ruiné la France et pire encore, ce salopard a rétabli l'esclavage sous des prétextes économiques, servage que la Révolution avait aboli...

Alors, oui l'Arc de Triomphe est le grand symbole de la Droite comme celui des Armées, mais certainement pas celui de la révolte du peuple, encore moins celui de la République...

Comment concilier écologie et économie

Depuis le début de la crise des Gilets-Jaunes, je ne cesse d'entendre qu'il faut concilier Économie et Écologie. C'est même une obligation, car notre survie d'humain est en péril à court terme. Alors, une seule possibilité pour éviter un énorme gaspillage de temps de trajet et par là-même de consommation de carburant, c'est d'obliger les entreprises à payer le temps de trajet comme temps de travail au-delà de 15 minutes. Certes les entreprises vont hurler, mais de toute façon elles hurlent tout le temps, même quand elles sont abreuvées de pognon, cela ne changera pas grand chose. Par contre, question efficacité pour faire baisser leur masse salariale, se sont les meilleures. Elles auront tôt fait de trouver des solutions pour rester compétitives (emplois de proximité, etc...). Je vous parie même que d'ici dix ans, la SNCF et la RATP vont revendre des rails devenus inutiles. Et tout le monde va y gagner. D'abord les entreprises, puisque le temps de trajet est aussi source de gaspillage d'énergie humaine. Ensuite la sécu, donc nous tous, puisque la diminution des accidents de trajets et la moindre fatigue des travailleurs, c'est tout bon pour la santé. Ensuite l'Économie au sens large avec moins de pollution, de circulation, d'embouteillages, etc...

Chiche, on essaye !!!

Infos du mois…

Avec l'ajout de 303 lavoirs supplémentaires, j'ai mis à jour mon site sur les lavoirs. Il ne tient qu'a vous d'aller voir ce patrimoine typiquement Français ou presque en cliquant-ici

Le Livret des Poilus barbentanais morts pour la France est toujours en vente à La Farandole sur le Cours ou à Erina-Presse route de Boulbon. N'oubliez pas de vous le procurer...

Manifestations barbentanaises connues pour janvier 2019 :

Le jeudi 3 janvier à 14h30 à la médiathèque, le système solaire sous un nouveau jour : voir affichette

Du mercredi 9 au samedi 16 janvier à la médiathèque, expo photos "traces et photos de rue" : voir affichette

Le vendredi 11 janvier à 18h30 à la salle des fêtes, vœux du maire

Le mercredi 16 janvier à 10h00 à la médiathèque, les histoires de Sylvie : voir affichette

Le vendredi 18 janvier à partir de 10h00 à la médiathèque, des histoires pour bébé : voir affichette

Le vendredi 18 janvier à 14h00 à la médiathèque, Livre ton coup de cœur : voir affichette

Le samedi 19 janvier à partir de 10h00 à la médiathèque, des histoires pour bébé : voir affichette

Le samedi 19 janvier à 15h00 à la médiathèque, Histoires avec Kamishibaï : voir affichette

Le samedi 19 janvier à 18h30 à la médiathèque, Lectures gourmandes : voir affichette

Le jeudi 24 janvier à 18h00 à la salle des élus, réunion-débat sur le patrimoine : voir affichette

Le vendredi 25 janvier à 18h00 à la salle des élus, conférence sur le patrimoine : voir affichette

Pour rendre vraiment hommage à tous ceux que les religions ont assassiné, il faut faire du 7 janvier la journée mondiale sans religion...

Pour honorer la mémoire de toutes les personnes assassinées par des religieux, il faut faire du 11 janvier la journée mondiale de la laïcité...

Un salopard a vandalisé la crèche de l'église. D'une part, celle-là au moins et dans ce lieu, est à sa place, il n'y a rien à redire. D'autre part, comme tout acte de vandalisme, cela sert à quoi ? A rien. Juste un sentiment vicieux d'impunité à saccager par plaisir sadique. J'espère qu'on va le retrouver et que l'on va au moins lui faire payer les dégâts, si ce n'est l'obliger à tout remettre en état. Guy

Zone de Texte: Barbentane vous attend !

Vous pouvez toujours m'écrire, cliquez ici et ce sera fait

Ou alors à cette adresse : bne.lagramillere@free.fr

Barbentane, le plus beau village de l'Univers

Zone de Texte: C'est mon site, vous pouvez le boycotter, le contester, mais aussi faire
des propositions pour l'améliorer, là ce serait parfait…
Nota : sur toutes mes pages et sauf mention contraire, les photos sont de ma collection personnelle.