Mes autres sites

Mes sites sur

Barbentane

Dernière mise à jour le 2 janvier 2020

Zone de Texte: Barbentane vous attend !

Vous pouvez toujours m'écrire, cliquez ici et ce sera fait

Ou alors à cette adresse : bne.lagramillere@free.fr

Barbentane, le plus beau village de l'Univers

Zone de Texte: C'est mon site, vous pouvez le boycotter, le contester, mais aussi faire
des propositions pour l'améliorer, là ce serait parfait…
Nota : sur toutes mes pages et sauf mention contraire, les photos sont de ma collection personnelle.

Pour rendre vraiment hommage à tous ceux que les religions ont assassiné, il faut faire du 7 janvier la journée mondiale sans religion...

Pour honorer la mémoire de toutes les personnes assassinées par des religieux, il faut faire du 11 janvier la journée mondiale de la laïcité...

Édito de janvier

Salauds de travailleurs français. C'est quand même fort de café, voilà maintenant qu'à longueur de journée, nos médias nous ressassent le message que les travailleurs français coûtent trop cher à la société. Là, quand je parle de travailleurs il faut entendre tous ceux qui, de l'agriculteur à l'ingénieur, en passant par les fonctionnaires et les artisans, aspirent à prendre un jour ou l'autre une retraite amplement méritée. Ce sont ces personnes-là qui, peu importe leur sexe ou leur travail, font vivre l'économie et dégagent des centaines de milliards qui permettent au pays de prospérer. Car, malgré les apparences, les banquiers, les investisseurs, les rentiers, les politiques de tout bord et autres sénateurs ne rapportent pas un rond à la société. Au final, ce ne sont que des morpions qui vivent accrochés sur le dos des travailleurs et là je suis gentil.

 

Or, entendre ces verrues nous raconter que la retraite coûte plus cher à cause de la progression de l'espérance de vie, c'est aussi venir nous dire que, finalement, la retraite est un luxe qui ne doit être réservée qu'à ceux qui ne branlent rien. Pour eux, un bon travailleur est le type qui bosse comme un con durant toute sa vie et qui le jour de sa retraite s'allonge et meurt. Lui au moins il est sympa, et ne croyez pas que j'exagère. Certains, ceux de la trempe de Didier Lombard, l'ex-patron des télécom, sont prêts à pousser les gens au suicide pour s'en débarrasser. J'ai aussi entendu un bon député de droite dire que la retraite ce n'était pas fait pour payer des loisirs aux pensionnés. Effectivement, dans sa bouche il lui paraît anormal que les retraités s'amusent un peu avant de fréquenter les EHPAD dans le meilleur des cas, les cimetières en cas de vie raccourcie. D'abord, quelle sera l'espérance de vie moyenne dans 20 ans, personne n'en sait rien. Déjà, pour cause de pollution et de malbouffe elle est en train de baisser aux USA, pays leader dans ce domaine. Je ne pense pas que les Européens en général, et les Français en particulier, puissent échapper aux conséquences de notre train de vie. De plus, ces 'fameuses économies' à faire, le sont dans l'unique objectif de donner encore plus de dividendes aux profiteurs de tout poil, qui eux ne branlent strictement rien et ne font que ramasser le pognon. Oui, pouvoir profiter de la retraite est un droit, je dirai même un droit sacré arraché de haute lutte par nos anciens. Tout le monde finira un jour ou l'autre au cimetière, mais au moins profiter de la vie sans la contrainte du travail pendant un certain temps, est un bonheur dont aucun travailleur ne doit être privé. Au final, pour faire vraiment des économies, il n'y a qu'à donner la retraite à tous ceux qui se battent pour la conserver. Et laisser crever au boulot* tous ceux qui, dans cette période, se battent pour aller travailler, ils ne la méritent vraiment pas.

Pourquoi la retraite à points est un piège à cons. Et ce n'est pas moi qui le dis, mais tous les économistes et les politiques sincères. D'ailleurs si ce système est proposé par le libéral Macron et ses soutiens sociaux comme une partie de la CFDT, c'est bien qu'il y a un piège. En fait, les travailleurs cumulent un certain nombre de points durant leur vie active et c'est ce nombre de points qui, multipliés par une certaine valeur, font sa pension. Or, cette valeur du point est variable, d'année en année selon le bon vouloir des politiciens en place. Pire, elle est aussi variable selon le nombre de retraités. Plus il y a de retraités, plus la valeur du point baisse pour ne pas dépasser un pourcentage du PIB. Mais elle est aussi tributaire de la croissance. Si elle vient à baisser, mécaniquement les pensions baissent pour chacun. Les deux cumulés, croissance et démographie, peuvent rendre les pensions dérisoires, et c'est la soupe populaire pour tout le monde. Une fois le système en place, pour s'en prémunir, il ne reste plus qu'à ceux qui peuvent encore se le permettre de prendre des assurances privées. C'est pour cela que ces assurances payent si cher, 5 000€ par mois ce qui n'est pas rien, l'ex-Monsieur retraite Jean-Paul Delevoye, dit aussi Monsieur Alzheimer, pour qu'il fasse passer son projet. En fait, c'est bien un super piège à cons.

Ils se croient malins, mais demain eux aussi seront mangés à la sauce libérale. Ce sont les militaires, les policiers, les pilotes, etc. A les entendre, leur système de retraite ne sera pas touché, ils ont obtenu des assurances écrites là-dessus. Faut-il qu'ils soient naïfs pour croire ce qu'un ministre a écrit. D'abord, ce qu'un ministre a fait, un autre peut le défaire, nul n'est à l'abri de ce genre de procédé très courant dans notre société. D'autre part, quand ils seront les seuls à avoir une retraite spécifique, sûr et certain, ils seront montrés du doigt et aussitôt mis à la sauce générale. Il est aussi possible qu'ils puissent prendre leur retraite plus tôt, mais alors avec une pension si dérisoire qu'ils seront obligés de travailler après, tu parles d'un avantage. D'ailleurs Macron s'est bien gardé d'écrire le montant de leur pension, ils n'ont pas fini  d'avoir des surprises. Mais, franchement, faut-il vraiment s'inquiéter du sort des futurs baisés ?

17 820 personnes. Pas une de plus, c’est le nombre d'adhérents de la République en Marche (LRM). Du moins ceux qui ont eu le courage de se manifester lors du vote des statuts de ce parti politique aux visées ultralibérales. Un ensemble de fils à papa qui veut diriger la France par le bout du nez, quand ce n'est pas l'Europe, et pourquoi pas le monde ! En fait, ce sont une poignée de trous du cul, friqués dès leur plus jeune âge, avec certaines facilités, souvent aidés, pour étudier. 17 820 trous du cul, cela représente grosso-modo 0,001% de la population française, guère plus que le nombre d’habitants de Châteaurenard, c'est-à-dire rien du tout à l'échelle du pays. Mais ils ont le pouvoir et surtout la mainmise sur la police. Ils se croient assez fort pour imposer à tous leurs conceptions ultralibérales de la société. Qu'ils prennent garde, car à chaque fois qu'une minorité a voulu imposer ses points de vue, le pays s'est rebellé, c'est logique. Déjà, voir un ministre, des sports en plus, se faire foutre dehors d'un stade de banlieue c'est dire le rejet de leur politique. Quand l'espoir de faire changer les choses n'arrive pas par les moyens ordinaires, c'est forcément la violence qui va prendre la place. Quand une élite, aussi intelligente soit-elle, essaye par la force de s'imposer, c'est donner la possibilité aux ultras de s'extérioriser et à la brutalité de se libérer.

Guy

* Bien évidemment je mets de coté tous les services de secours aux personnes (pompiers, médecins, agents hospitaliers, etc.), qui eux sont vraiment dans l'obligation de travailler, mais sont bien les seuls à avoir une excuse pour aller bosser.

De nombreux documents, anciens et nouveaux sur Barbentane, sont à votre disposition (tous sont téléchargeables) sur le nouveau site barbentana.fr. N'oubliez pas l'aller le consulter...

Manifestations barbentanaises pour début février

Le samedi 1er février à 19h30 à la salle des fêtes, soirée choucroute sur réservation

Le vendredi 7 février à partir de 10h00 à la médiathèque, des histoires pour bébé

Le samedi 8 février à partir de 10h00 à la médiathèque, des histoires pour bébé

Le samedi 8 février à 20h00 à la salle des fêtes, balèti (entrée gratuite) : voir affichette

Le dimanche 9 février à 17h30 à la salle des fêtes, loto des Bois-sans-Soif

Le samedi 15 février à 12h00 à la salle des fêtes, repas Caillette de l'Entraide sur réservation

Le dimanche 16 février à 17h30 à la salle des fêtes, loto des commerçants

Manifestations barbentanaises pour janvier

Exposition photos : du mercredi 8 janvier au samedi 1er février à la médiathèque, "Minimalisme et graphisme dans la nature" : voir affichette

******

Le dimanche 5 janvier, dernier jour des vacances scolaires

Le dimanche 5 janvier à 17h00 à la salle des fêtes, loto du club taurin : voir affichette

Le vendredi 10 janvier à 20h00 à la salle des fêtes, loto de la MFR : voir affichette

Le samedi 11 janvier à 10h00 à la médiathèque, conférence "La vie des végétaux" : voir affichette

Le dimanche 12 janvier à 17h30 à la salle des fêtes, loto des Amis de Saint-Jean

Le mercredi 15 janvier de 14h00 à 19h00 à la salle des fêtes, don du sang ; voir affichette

Le samedi 18 janvier à 10h00 à la médiathèque, café littéraire : voir affichette

Le samedi 18 janvier à 11h00 à la médiathèque, rencontre avec l'auteur Sylvie Krier : voir affichette

Le samedi 18 janvier à 18h30 à la médiathèque, lectures "Souvenirs d'enfance" : voir affichette

Le samedi 18 janvier à ? à la salle des fêtes, loto et soirée organisée par le Lions'Club

Le dimanche 19 janvier à 17h30 à la salle des fêtes, loto de l'OB

Le vendredi 24 janvier à 18h30 à la salle des fêtes, vœux du maire : voir invitation

Le samedi 25 janvier à 10h00 à la médiathèque, histoires avec Kamishibaï : voir affichette

Le dimanche 26 janvier à 17h30 à la salle des fêtes, loto de l'Entraide

Le vendredi 31 janvier à 18h30 à la médiathèque, conférence 'Picasso raconté' : voir affichette

Le nouveau slogan de la Macronie à l'adresse des travailleurs français

METRO - BOULOT - CAVEAU